Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 11:44

MERCATO ESTIVAL 2017

DépartsArrivées
Gbegnon (AS Béziers), I. Sissoko (AS Béziers), D. Dabo (Stade Lavallois), Léonard (US Avranches MSM)Groune (FC Tréméry), El Kasmi (AS Ornans)                                                                                         

Prolongations: Olivier Robin, Abdoulaye Diawara

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 18:49

C'était le match à ne pas perdre... Il aurait même été mieux de le gagner. Mais il ne fallait surtout pas le perdre. Effectivement, le SAS n'a plus du tout son destin entre ses pieds. Il faudrait un véritable miracle pour qu'il se maintienne. Que les trois concurrents directs fassent de grosses contre-performances et que le SAS batte Lyon Duchère. Il faut saluer le courage de s'être battus jusqu'au bout et les quelques victoires de cette fin de saison. Cependant, quand on fait le bilan, la descente est loin d'être illogique.

Beaucoup trop de matches nuls

Après un tout début de saison assez catastrophique semblable aux précédents (avec notamment un mémorable "non-match" face à Boulogne à la Colombière au mois d'août, 2-4) le SAS s'est ensuite de plus en plus montré comme une équipe solide, difficile à jouer. 

Au moment où Diawarra a été replacé dans l'axe de la défense centrale avec Cestor et que Robin a retrouvé fort justement les cages, les boutons d'or accrochaient à peu près tout le monde avec des 0-0... mais sans trop pouvoir battre personne. Un rythme qui ne fait pas avancer au classement avec une victoire à trois points... Les jaunes se sont donc englués dans la zone de relégation.

Un bilan à domicile calamiteux

C'est sans doute là que le bât blesse. Privé de victoires (et souvent de spectacle) jusqu'à la mi-avril, le public de la Colombière n'a pu que constater une impuissance chronique de son équipe à faire le jeu et à avancer au classement en engrangeant les points. Un tel bilan à domicile est quasi-rédhibitoire pour le maintien.

Des échecs cuisants lors des confrontations avec les concurrents directs 

Ce sont les "points de survie". Ceux qu'ils ne faut absolument pas perdre car on les donne et les laisse tomber dans l'escarcelle de l'adversaire. Le bilan face aux concurrents directs est en effet très très mince. Mise à part la victoire à Sedan (la première de la saison), toutes ces confrontations ont tourné au vinaigre pour les boutons d'or. Défaite à domicle face à Créteil (0-1), double défaite face à Belfort sur le même score de 1-0, double défaite face à Avranches (0-1 et 1-4), nuls à domicile face à Sedan, Bastia, Les Herbiers, Pau (1-1). Transformons juste la défaite à domicile face à Belfort (0-1) et les nuls à domicile face à Pau et Sedan(1-1) en victoires... Et nous sommes sauvés!

Un gros trou d'air entre janvier et avril

Suite au coup d'éclat à Châteauroux (0-5) et à la bonne prestation en coupe à la Meinau face à Strasbourg, on pensait le SAS enfin capable d'engager la vitesse supérieure et de se sortir de la zone rouge. Il n'en fût rien, bien au contraire. C'est en effet à ce moment clé que les spinaliens ont enchaîné une série noire de 11 matches sans aucune victoire dont 5 défaites notamment contre les concurrents directs retrouvant ainsi le fauteuil de lanterne rouge... avant l'honorable fin de saison qu'on connaît.

Une équipe avec quelques forces mais plus de faiblesses

Voilà le bilan que l'on peut dresser de cette saison qui sera (enfin) celle de la descente en CFA. Une équipe pas vraiment spectaculaire mais sans doute plus capable que celles des deux saisons précédentes. Si elle a manifesté pas mal de solidité (beaucoup plus de clean sheets que les années précédentes), elle a manifesté une incapacité à faire le jeu  et a nettement péché dans les zones de vérité, à savoir les deux surfaces incapable de mettre des buts dans certains matches (avec l'impression de pouvoir jouer des heures ans marquer)et craquant de manière stupide à la fin de certaines autres rencontres (QRM par exemple).

Des flops de recrutement ou des joueurs trop rapidement écartés?

On regrettera aussi certains flops de recrutement (Lusamba par exemple) et certains joueurs qui auraient sans doute pu apporter mais qui ont été écartés trop vite (Marques, Benhamed et surtout Focki).

Il faut désormais préparer l'an prochain et finir avec les honneurs face à Lyon.

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 11:59
Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 18:02

Après le naufrage d'Avranches et le profond désespoir des amoureux du club, un appel à "l'union sacrée" avait officiellement était lancé. En vain. Le coeur n'y est plus. Trois longues années sans résultats, sans réel football, sans plaisir, sans fierté ont épuisé le public. Les supporters sont lassés de ce scénario catastrophe sans fin. Usés, déprimés, ils connaissent l'issue des matches avant qu'ils ne commencent (un 0-0 lors duquel les joueurs pourraient jouer 5h00 sans marquer ou une défaite). Ils attendent un nouveau souffle, un vent nouveau. En tout cas, sans aucune victoire depuis 2017 et seulement 5 petits points grapillés en 10 rencontres dont seulement 2 points à domicile contre trois concurrents directs (Pau, Belfort et Sedan), le SAS ne peut prétendre à une autre place que celle de lanterne rouge.

Les supporters qui déséspèrent ne sont pas des hooligans écervelés qui s'en prennent aux personnes. Il ne s'agit de tirer à boulet rouge sur qui que ce soit. Evidemment, beaucoup donnent de leur énergie et de leur personne pour le club et le budget est limité et la gestion financière, pour le moment correcte... Mais beaucoup de clubs de National sont dans cette situation sans avoir des résultats aussi calamiteux sur une aussi longue durée...

Les statistiques parlent d'elles-mêmes et on ne peut, comme on le voit depuis maintenant trois années dire "c'est la faute à pas de chance", c'est une "malédiction". Nous nous contenterons de reprendre les stats envoyées par un fidèle supporter du club sur facebook ALS 89 (stats que tous les supporters ont à un moment calculé pour savoir s'ils déprimaient pour rien ou s'il y avait une vraie raison!).

Moyenne de points par match
saison 2014-20150,44 pts
saison 2015-20160,88 pts
saison 2016-20170,84 pts
 JouésGagnésNulsPerdusBPBCDiff.
2014-20153429233073-43
2015-201634612163953-14
2016-201726313102330-7
Total9411344992156-64

Rappelons que le club a eu la chance inouie d'être repêché deux fois de suite dont une fois où il était lanterne rouge décroché. Rappelons que depuis le début de la saison il n'y a eu (pour l'instant) aucune victoire à domicile. Rappelons que depuis trois ans, le jeu est médiocre pour les quelques dizaines de fidèles qui entrent encore au stade en payant leur place. Rappelons que trois entraîneurs se sont succédés (à peu de chose près avec les mêmes résultats) et que parmi ces trois coaches, l'un est un serviteur hors paire du club et que deux autres ont été champions de CFA avec le SAS et Béziers(donc, ont en principe des capacités de coaching pour le National). Ajoutons à cela pas mal de "flops" de recrutement (je ne citerai pas de noms mais on en a tous en tête)... Toute cette somme d'éléments nous montre bien que le malaise est très profond et nécessite une énorme remise en question.

Tous, nous souhaitons l'amélioration de la situation.. Et pour cela, les critiques ne sont pas forcément négatives et insultantes mais elles peuvent être justement constructives...

ON ATTEND LE RETOUR DE NOS VALEURS, LE RETOUR DU JEU, LE RETOUR DU PLAISIR AVEC IMPATIENCE...

ALLEZ LE SAS

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 19:48

Lien du classement et des résultats du National avec le résumé vidéo de la rencontre...

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 13:56

Encore une énième défaite à domicile depuis trois ans... Malgré de bons résultats à l'extérieur et quelques coups d'éclats contre des "gros" (Dunkerque, Châteauroux), le maintien passe avant tout par des VICTOIRES A DOMICILE, qui plus est CONTRE LES CONCURRENTS DIRECTS POUR LE MAINTIEN...

Désespérant, surtout lorsqu'on rate, en plus un pénalty qui aurait permis de limiter la "casse".

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 15:22

C'est à nouveau un match décevant ce vendredi soir qu'ont livré les boutons d'or à domicile. Pourtant, le maintien passera forcément par le fait de corriger cette anomalie inquiétante de ne jamais gagner à domicile. Toujours bredouille de victoire dans son antre de la Colombière, le SAS n'a pas livré une belle copie. Les jaunes ont même frôlé le désastre en laissant largement aux visiteurs l'opportunité de l'emporter, ce qui aurait été une petite catastrophe au classement. Après l'ouverture du score béarnaise, c'est en effet Robin qui sauva à deux reprises et ce en quelques minutes la maison jaune. Ces deux ballons décisifs empêchèrent le break et permirent de revenir grâce à un coup de billard sur coup franc. Le SAS aurait pu presque l'emporter sur une dernière occasion franche avec la passe en retrait de Bai sur Lemb qui n'arrive pas à tromper le portier palois.

On aurait une fois de plus aimé voir débuter Baï en tant que titulaire tant il a apporté en vitesse et en dynamisme dans le jeu offensif. Le jeu offensif a été pauvre et peu rapide avec Lusamba et Sakhi peu inspirés et efficaces. Même Gboho n'y était pas en première mi-temps. N'ayant pas la possibilité de vraiment tenir le ballon en raison d'un milieu de terrain trop faible techniquement, autant jouer rapide sur les côtés... Et dans ce cas, autant jouer avec Gboho d'un côté et Baï de l'autre. A noter les bonnes prestations de Léonard, Colin et Dabo... Et le très bon arbitrage d'Alexandre Castro qui n'a pas sifflé au moindre cri ou saut des joueurs qui, faute de pratiquer un beau jeu, d'un côté comme de l'autre, n'ont de cesse de réclamer des choses à l'arbitre!

Equipe alignée par le SAS:

Robin - Leonard, Diawara, Cestor, Colin - Guibert, Dabo, Sakhi (Sissoko, 60')- Lusamba (Bai, 69'), Lemb, Gboho (Gbegnon)

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 19:34

Le SAS a une fois de plus fait preuve de solidité à Boulogne malgré certains absents (El Hriti blessé et Dabo et Gonzalez suspendus). Théo Gazagnes a bien fait le boulot au milieu. Sissoko la recrue hivernale a pour la première fois revêtu le maillot bouton d'or.

Tous ces nuls à l'extérieur sont précieux. Il faudra cependant absolument les bonifier lors des deux prochains matches  à domicile qui s'annoncent comme décisifs. Rappelons que le SAS est le roi du nul et ne compte que trois victoires... toutes acquises à l'extérieur. Le maintien passera forcément par des victoires à domicile... A commencer ce samedi face à Belfort concurrent direct!

Résumé de Boulogne-SAS ci-dessous.

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 19:00

C'est un point sans nul doute important que les boutons d'or ont pris en Vendée vendredi. Avec un Robin toujours aussi impérial et indispensable, décisif à deux reprises et chanceux sur la barre transversale en première période.

L'équipe a été une fois de plus solide. Peut-être peut-on regretter un petit manque de folie et d'ambition d'un point de vue offensif (une rentrée de Baï à l'heure de jeu aurait peut-être pu offrir plus de rapidité pour d'éventuels contres à jouer en une-deux avec Gboho?).

Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra bonifier tôt ou tard ces matches nuls intéressants notamment par des victoires à domicile. Ce n'est sans doute pas pour tout de suite car vu la météo annoncée, le match du week-end prochain risque fort d'être à son tour remis. Une situation qui reste donc en suspens... Nous espérons tous enfin voir le SAS sortir de la zone rouge.

Equipe alignée vendredi:

Robin - Leonard, Diawara, Cestor, El Hriti - Gonzalez, Dabo (Gbegnon, 19'), Guibert (Meyer, 87') - Colin, Gboho, Sakhi (Lusamba, 69')

(Source: sasfootball.com)

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 09:31

Quand aura-t-on droit a un football acceptable sur la pelouse de la Colombière? Ce qu'on a vu vendredi soir, côté jaune, est indigne du troisième échelon du football. Boulogne a t-il été exceptionnel? Non, il a, comme tant d'autres, juste exploité les largesses défensives vosgiennes! Le coach nordiste ne s'en cachait pas puisqu'avant la rencontre, il avait déclaré dans les colonnes de La voix du Nord: "Il nous faut lancer notre saison. Nous visons les trois points. La défense adverse a pris au moins un but à chaque match depuis le début du championnat". Il avait aussi sans doute en tête, les 53 buts encaissés l'an passé par la défense spinalienne qui en faisaient la pire du championnat, pour la deuxième année consécutive... Une défense qui n'a quasiment pas changé! Seul El Hriti, qui a remplacé Seidou est arrivé. Il semble d'ailleurs au niveau avec ses trois talents foot National depuis le début de saison. Pour le reste, on repart avec les mêmes...

Certes, tout ce qui s'est passé vendredi n'est pas le fait de quelques joueurs seulement mais bien d'un collectif qui a complètement failli. Mais quand même, faisons globalement les comptes et le bilan en défense. 73 buts encaissés en 2014-2015, 53 buts encaissés en 2015-2016 et déjà 9 buts encaissés en 2016-2017 en 4 journées. Le SAS est déjà en route pour un troisième titre consécutif... de la pire défense! Sur deux saisons et 4 matches, nous sommes à 135 buts encaissés soit une moyenne de 1,87 but par match!!! A titre de comparaison, prenons volontairement Avranches, un club moyen, qui n'a pas un gros budget et qui est monté en 2014, comme le SAS. Les Normands n'ont encaissé que 77 buts sur cette même période soit 1,06but par match seulement. Tout est dit! Rappelons que Strasbourg est monté l'an passé en ligue 2 surtout grâce à la solidité de sa défense(19 buts encaissés)... Il est strictement impossible d'exister dans ce championnat de National si serré et âpre sans solidité ni assise défensive. Or, dans cette défense, nous retrouvons Léonard, Meyer, Guibert et parfois Colin. Les quatre composaient déjà la défense de l'an passé et pour deux d'entre eux même celle d'il y a deux ans.

On me dira, il n'y a pas de budget, il ne faut pas faire de folies et se retrouver comme Colmar. Oui, certes. Le budget et l'effectif ne sont pas exceptionnels mais il y a sans doute des solutions pour faire mieux. Il faut de la vitesse et de la qualité technique devant et au milieu, et à ce titre, Gboho, Marques, Focki, Baï sont les meilleurs atouts que l'on puisse avoir (Sakhi, n'est visiblement pas au niveau pour l'instant). Pour les milieux défensifs, Dabo est indiscutable et il a d'ailleurs manqué vendredi(il presse haut). Diawara a été décevant et Gbegnon a exceptionnellement été décevant mais il apporte quasiment toujours satisfaction. Rappelons qu'à ce poste, on peut faire jouer la concurrence: il reste Gazagnes, Husson... Pour la défense, El Hriti est solide. Pourquoi ne pas lui donner le brassard? Il a de l'expérience et l'esprit d'un meneur d'hommes. Pour la charnière on attend désespérément de voir Cestor (bon en match de prép.) et Gonzalez! Il y a d'autres solutions: Gazagnes a déjà joué à ce poste tout comme Gbegnon. Pour le latéral droit, la meilleure solution semble de reculer Baï à ce poste (qui est son poste de départ) et de mettre Focki sur le même côté. Ne pas les mettre en concurrence mais jouer sur leur complémentarité.

Certes, il y a un coach de grande qualité à Epinal et nous ne sommes pas entraineurs du SAS. Mais donner son avis fait avancer les choses. Voilà ce que beaucoup de supporters pensent. Une vision extérieure ne fait jamais de mal. On craint déjà de revivre une troisième saison cauchemardesque et de voir toujours les mêmes compositions malgré des insuffisances importantes et parfois mêmes honteuses.

 

4ème journée du National

Vendredi 26 août 2016, 20h00

Stade de la Colombière, 700 spectateurs

Arbitre: PARADIS Guillaume

Avertissements:

- A Epinal: Gbegnon (11')

Buts:

Pour Epinal:

LUSAMBA à la 82ème minute sur penalty

MARQUES à la 90è+2 minute

Pour l'USCO Boulogne:

DAURY à la 18ème minute

Senneville à la 20ème minute

GRAIN à la 74ème minute

MAURICIO à la 80ème minute

 

Compositions:

SAS Epinal: Epassy- Léonard, Meyer, Guibert, El Hriti - Diawara, Gbegnon (puis Focki, 46') - Delaitre, Sakhi (puis Baï, 46') - Gboho (puis Lusamba, 66'), Marques.

 

US Boulogne: Fabre, Argelier, Camara, Brillault, Duterte, Daury puis Leautey (72'), Senneville puis Sacko 76', Teuma, Tamboura puis Grain (10'), Mauricio, Thil.

 

Sources: Foot National / Vosges Matin

 

 

 

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article