Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 16:05

34ème et dernière journée du National

Stade de l'Idonnière: 1840 spectateurs

Arbitre: Sébastien Butault

Buts:

- Pour le Poiré-sur-Vie: Vicente (30'), Hébras (55') et Touré (91', SP)

Avertissements:

Au Poiré-sur-Vie: Argelier (76')

A Epinal: Mifsud (30'), Rouani (91')

Compositions:

- Le Poiré-sur-Vie:

Pichot – Souquet, Lusinga, Fontaine, Argelier – Hebras, A. Touré, D. Fachan, Vicente puis Bonnet, à la 60' – Gbohou, Sarr puis Ajorque, à la 72'.

- Épinal:

Mifsud – Leonard, Michelot, Mangan, Diallo puis Camara, à la 74' – Di Pinto, Mitew puis Rouani, à la 82',Guyon, Chauvet – Milenkovic, Colin.

Source: Vosges matin édition Epinal La plaine, samedi 23.05.2015

C'est terminé. Ouf... Enfin. Le rideau s'est baissé hier soir sur une énième défaite des boutons d'or. Deux petites victoires, neuf matches nuls et 23 défaites. 30 buts marqués et 73 encaissés (-43 de goal average). Tel est le triste bilan d'une saison en National qui aura fait plus de mal que de bien au SAS et qui restera tristement dans les annales.

Retour en CFA... Mais avec tout ou presque à reconstruire! De nombreux contrats de deux ans arrivent à terme et la confiance et l'enthousiasme des supporters ont été durement malmenés (les dernières affluences étaient dignes de DH). 

De nombreuses questions taraudent les supporters... Quel coach? Quel projet? Quels moyens et quel recrutement???

Il est peut-être un peu tôt pour tirer un bilan mais certaines défaillances sont apparues comme évidentes après quelques semaines de compétition... Il ne s'agit pas là de critiques malsaines, mais de constats partagés en gradins Wassmer tout le long de la saison...

Un recrutement raté

De toute évidence, le recrutement estival a été un échec. En défense, Paul Léonard n'a pas apporté toute la satisfaction attendue. Il en va de même pour Lancina qui n'a pas été au niveau tant en milieu défensif qu'en charnière. Le retour de Mangan n'a pas été non plus gagnant. Pour ce qui est du milieu, Samir Ketlas a été rapidement blessé pour toute la saison après quelques prestations moyennes. Quant à Milenkovic... Erreur de casting? Jeune, pas qualifié pour jouer dans les premières semaines, le serbe a même du rentrer en décembre pour "raisons administratives"... avant de revenir! Pour ne pas jouer!

Il aurait fallu avant tout renforcer le secteur défensif... avec des joueurs plus expérimentés. La défense en CFA laissait déjà un peu à désirer (37 buts encaissés pour un leader). Certains noms de CFA viennent en tête. En tant que supporters, nous ne connaissons évidemment pas tous les détails des contrats et minimisons peut-être les difficultés d'un recrutement. Mais quand même... Force est de constater que le mercato estival a été complètement raté.

 

Une régression individuelle des joueurs de l'an dernier? En tout cas, de nombreux éléments pas au niveau...

Ce qui a frappé aussi durant cette saison est le niveau de jeu des cadres de l'an passé. Un certain nombre de joueurs n'ont pas su ou pas pu élever leur niveau de jeu afin d'être compétitifs à l'échelon supérieur. Atteignaient-ils leurs limites? Michelot, Chauvet, Guyon, Diallo, Diabaté, Benkajjane n'ont clairement pas répondu aux attentes du début à la fin de la saison!

 

Aucune solidité, pas de récupération

Cette triste saison a rappelé aux spinaliens que la solidité et la qualité de relance sont primordiales dans le football moderne. Le SAS a eu un mal fou à faire le jeu cette saison. La défense fut bien trop friable et naïve (Jeunesse? Pas au niveau?Manque d'organisation?). Elle a été très très très souvent prise de vitesse, laxiste au marquage (coups de pieds arrêtés), laxiste sur l'agressivité (un adversaire aux 20 mètres qui n'est pas attaqué frappe au but!)... Les expulsions à répétition des gardiens sont un symptôme flagrant d'une défense trop passive et inerte!

La qualité de relance très médiocre est aussi en cause: qui dit mauvaise relance dit retour du ballon dans les pieds de l'adversaire de manière incessante! Des vagues d'attaques adverses déferlent alors sur le but...La défense s'épuise et craque forcément.

Le milieu défensif a également été d'une faiblesse majeure durant toute la saison: pas d'impact physique, pas ou très peu de récupération de balle tant au sol que dans le jeu aérien, imprécision dans les transmissions. On regrette le duo Seck-N'Doye! Dans ces conditions: pas de possession de balle. Donc une équipe qui subit et qui craque forcément défensivement.

 

De bons arguments offensifs

L'équipe était pourtant dotée de véritables "manieurs" de ballon! Pour voir quelques bribes de spectacle, il fallait donc bien trop souvent s'en remettre aux "rushs" individuels de Chadili (quand il est revenu de blessure), Touati, Kharbouch, Chouleur ou encore Hassan...

 

Des blessés et des joueurs écartés

Le SAS a aussi joué de malchance avec certains joueurs blessés: Chadili ou Di Pinto par exemple. Les suspensions ne sont quant à elles que révélatrices des insuffisances dans le jeu qui mènent aux actes illicites et à l'exaspération des joueurs.

On a aussi trop peu vu certains joueurs qui pourtant auraient probablement mérité plus de temps de jeu au vu des qualités dont ils ont fait preuve l'an passé ou en U19... Coignard qui était titulaire en charnière lors de la montée de CFA par exemple... Pourquoi n'a -t-on jamais essayé Diego Fournier?

 

Le temps de la reconstruction commence désormais...

ALLEZ LE SAS!

Partager cet article

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article

commentaires