Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 17:59

1ère journée du National

Samedi 7 août 2015

Stade de la Colombière, 500 spectateurs environ

Arbitre: M. Delajod

Avertissements:

- A Epinal: Guyon (81')

- A Boulogne: Mango (7'), Vandenabeele (35')

Exclusions:

- A Epinal: Diabaté (26')

- A Boulogne: Niangbo (48')

Les buts:

- Pour Epinal: Gbegnon (66')

- Pour Boulogne: Mercier (43')

Compositions:

- Epinal: Robin – Seidou, Meyer, Chardonnet, Di Pinto puis Colin (92') – Guyon puis Guibert (82'), Gbegnon – Diabaté, Chadili, Kharbouch – Bauchet.

- Boulogne: Navaux – Fabien, Mango puis Sacko(46'), Vandenabeele, Borger – Fachan, Ducasse puis Mauricio (72') - Hebras, Mercier, puis Dutournier (82'), Niangbo – Thil.

Sources: Vosges matin du 08.08.2015, édition Epinal La Plaine, Foot-National.com

 

Analyse de la rencontre

 

Après la saison cauchemardesque de l'an passé et le repéchâge miraculeux en National, on attendait beaucoup de cette première sortie spinalienne. Malgré ce score nul, il faut voir le verre à moitié plein tant au niveau comptable que dans la manière. 

Au niveau comptable, le SAS prend un point face à un prétendant sérieux à la montée. Rappelons qu'au bout de cinq journées l'an passé, le compteur spinalien était encore vierge!

Dans la manière, le SAS a retrouvé un état d'esprit combatif. Malgré un scénario défavorable, avec une expuslion sévère de Diabaté dès la 23', les bourtons d'or ont su faire jeu égal avec Boulogne à 10 contre 11... Le SAS ne craque finalement que juste avant la mi-temps, sur un coup de pied arrêté. Quasiment la seule occasion nordiste de cette première mi-temps. Pas de quoi rougir, c'est sûr. Mais peut-être de quoi réveiller les vieux démons de l'an passé.

La deuxième mi-temps nous a montré le contraire. Les joueurs sont revenus très remontés et combatifs dans les duels. L'exclusion de Niangbo dès la 48' facilitait la tâche de spinaliens déjà motivés. L'égalisation est logique et le SAS pouvait même espérer mieux avec plusieurs occasions non converties. Boulogne s'est quant à lui montré dangereux sur certains contres. Le nul est donc logique.

Trois points positifs sont à retenir. L'état d'eprit et l'agressivité qui faisaient défaut l'an passé étaient là. Une force collective s'est dégagée sur le terrain. Enfin, toutes les recrues ont été au niveau pour ce premier match. Gbegnon, buteur, a surtout été impressionnant dans l'entre-jeu, ratissant les ballons dans les airs avec une détente incroyable. Il a fait preuve de qualités techniques avec la balle au pied (jeu propre) et a démontré aussi des qualités offensives. Nous n'avions plus eu un joueur de ce type au SAS depuis... Cheick N'Doye. Seidou s'est montré très solide dans les duels et rapide sur ses adversaires directs. Meyer, Chardonnet et Guibert se sont montrés costauds. Quant à Beauchet, il s'est crée plusieurs occasions franches et a très bien participé à l'effort défensif.

Ne nous enflammons pas, mais c'est sûr, il ya de quoi mieux faire que l'an passé...

Buteur, Gbegnon s'est surtout montré impérial en demi-défensif. Le SAS tient enfin son milieu défensif qui lui faisait tant défaut depuis plusieurs saisons.

Buteur, Gbegnon s'est surtout montré impérial en demi-défensif. Le SAS tient enfin son milieu défensif qui lui faisait tant défaut depuis plusieurs saisons.

Partager cet article

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article

commentaires