Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 13:58

Je ne ferai pas de résumé du match d’hier, car il ressemble tristement à beaucoup d’autres…

Je préfère vous présenter l’état d’esprit de quelques dizaines de supporters (les vrais).

     Hier je n’ai pas vu une équipe de National. Hier j’ai vu des "supporters" insulter les visiteurs et boire. Hier j’ai vu de dangereuses bouteilles en verre dans les travées de Wassmer. Hier je n’ai toujours pas pu m’acheter le maillot du club. Hier je n’ai pas pu avoir de frites à la buvette… Voici quelques précisions.

     Hier, j’ai vu une équipe du SAS de bonne volonté mais sans « mordant » et qui a raté son entame de match. Dans un match comme celui-ci, dans notre situation au classement, après un match comme celui à Strasbourg et face à une équipe en plein doute (aucune victoire en 2016) il faut « atomiser » l’adversaire dans la première demi-heure de jeu… Je n’ai rien vu de tout cela. J’ai vu un manque cruel de liant et de densité au milieu du terrain, beaucoup de maladresses techniques et un Chadili « sacrifié » tout seul en pointe ne pouvant exprimer toutes ses qualités techniques… Alors que deux attaquants de métier (dont un recruté fraichement et présenté comme la bonne affaire du mercato) se morfondaient sur le banc et ne sont rentrés qu’à la fin. J’ai vu 20 belles minutes en début de 2ème mi-temps avec un peu plus d’animation et quelques occases puis à nouveau un morne spectacle conclu par le même scénario depuis maintenant un an et demi: une énième défaite. Il faut vraiment avoir les nerfs solides et aimer le club plus que tout en ce moment pour être supporter du SAS. Ce que j’ai vu sur le terrain n’est pas le pire.

     Hier, le gradin Wassmer, dans lequel je prends place depuis l’âge de mes 6 ans m’a fait froid dans le dos. Certains supporters « historiques » l’ont déserté car une bande d’environ 15 jeunes « sèment le trouble »: chants provocants à l’égard des supporters visiteurs, insultes, cannabis et alcool dans de dangereuses bouteilles en verre se sont invités dans nos travées. Au but des visiteurs Belfort, ces « supporters », qui n’en n’ont que le nom, étaient collés aux grilles pour insulter ceux de Belfort (à deux doigts d’en venir aux mains avec eux !). Quels éléments de sécurité ont été mis en place pour ce quasi « derby » ? Aucune fouille, aucun agent de sécurité ni même bénévole. Une grille, une simple grille tirée. Aujourd’hui, quelques poignées de jeunes  individus contrôlent Wassmer, y amènent de l’alcool et autres substances et objets dangereux, y font régner les insultes et chants parfois haineux, y allument des fumigènes condamnant le club à l’amende… mais que fait le club ??? Y-a-t-il eu une plainte de déposée contre X ? Est-ce la mer à boire de rétablir des fouilles à l’entrée du stade ? Est-ce impossible de payer quelques agents de sécurité maîtres chien, pour 3h00 de temps qui contrôleraient Wassmer (comme cela avait été le cas à la réception de Colmar, juste après les attentats du 13 novembre…). La réalité est qu’aujourd’hui on ne peut plus emmener d’enfants dans le gradin Wassmer !!! Et on ne peut plus y voir un match tranquillement. Il faut désormais payer une tribune ! Risques de violences, insultes à répétition, risques de coupures dans les bouteilles en verre…C’est la première fois que je vois cela en 27 ans ! Le club attend-il des blessés voire pire pour réagir ??? On me dira qu’on manque de moyens ? Mais la Colombière fait une affluence de quelques centaines de personnes !!! Il n’y a pas besoin de moyens faramineux pour faire une fouille correcte et faire intervenir les forces de l’ordre en plein match. C’est un service public auquel le club a droit au même titre que les particuliers. Les fauteurs de troubles seraient mis à l’amende pour avoir fait pénétrer des bouteilles en verre ou objets dangereux. Au bout de plusieurs amendes, ils ne viendraient plus ou viendraient les mains vides…Une telle situation est indigne d’un club de National. Nous sommes quand même en National, pas en DH !

     Et Hier, j’ai vu tout le reste… Même pas de frites à la buvette et impossibilité de se procurer le moindre produit dérivé du club. Un manque à gagner certain. Manque de bénévoles ? J’ai moi-même proposé mes services. Je n’ai jamais eu de réponse de la part du club! Mes services pourquoi ? Pour une boutique en ligne !!! Impossible de se procurer le maillot du club ni même le moindre fanion depuis le début de la saison. Depuis que Jean-Pascal Singla est parti (son épouse s’occupait notamment de vendre tant bien que mal quelques produits), il faut aller au « club house », avoir la chance de tomber sur quelqu’un qui veuille bien prendre une commande « s’il y a du stock » et avoir la chance qu’un jour on vous rappelle pour vous dire que votre maillot est prêt… Cela est indigne d’un club de National. Même l’US Raon, club de CFA2 a une boutique en ligne !

     J’habite à Nancy. Hier j’ai fait 150 km aller-retour pour l’amour du SAS. Et entre ce que j’ai vu sur le terrain et surtout ce que j’ai vu autour, ça me déchire le cœur de le dire, mais le SAS n’est pas à la hauteur d’un club de National. En ce moment, les vrais supporters, les supporters « historiques » du club sont usés et désabusés. Ils n’ont vu que 4 malheureuses victoires à la Colombière en un an et demi, un spectacle plus que limité, ils ne peuvent se procurer aucun produit du club et ils ne peuvent même plus s’installer en Wassmer tranquillement !

M. le président, s’il vous plait, faites quelque choses pour ces supporters là, les vrais.

Merci.

VIVE LE SAS

Partager cet article

Repost 0
Published by SAS football Epinal
commenter cet article

commentaires